Biographie [Français]

Marco Antonio Suárez Cifuentes      

compositeur, chercheur, réalisateur en informatique Colombien. Il à étudié à l’Université Javeriana  (Bogotá), au CNSMDP, à l’IRCAM et à la Fondation Royaumont.  En 2017, il obtient le titre de Docteur en Arts et création, mention composition musicale, SACRe (ENS-ED 540 – PSL) / Conservatoire de Paris.

Au cours de son doctorat SACRe-PSL (2012-2016), Suarez-Cifuentes a conduit une recherche intitulée “Intéractions, articulations et poétique de l’espace instrumental, acoustique et électro-acoustique”, sous la direction de Frédéric Bevilacqua (ISMM/IRCAM), et l’encadrement de Stefano Gervasoni et Luis Naón (CNSMDP).

L’interaction de l’espace acoustique, instrumental et électroacoustique ainsi que la conception des dispositifs scéniques de type architectural sont devenus au fil de temps les territoires pour la construction, la réflexion et le développement de son propre cheminement de recherche artistique. Il a toujours exploré dans ses créations des outils pour construire des œuvres à dimensions multiples, insaisissables d’un seul point de vue ou d’écoute ; des spectacles qui confèrent au public un rôle participatif dans la construction de la perception sonore ; des créations ou le corps du musicien est un sujet actif de l’élaboration du geste instrumental. J’aborde une musique qui se construit dans l’intimité de chaque spectateur grâce à sa mémoire.

Ses oeuvres récentes illustrent cette recherche artistique,  comme par exemple L’enfer musical d’Alejandra Pizarnik (2012), opéra conçu pour trois espaces synchrones et créé par l’ensemble le Balcon dans le cadre du festival Paris Quartier d’été ; Libellule (2014), pour clarinette basse hybride, ensemble sonorisé et dispositif électroacoustique , en collaboration avec Alain Billard ; Monologue pour une araignée mécanique (2016) pour un musicien jouant une architecture instrumentale électroacoustique, collaboration avec Nieto et Nicolas Crosse ; Moi, comme une autre (2016) spectacle musical pour percussion, architecture instrumentale hybride et dispositif vidéo  en collaboration avec Lucie Antunes ; ainsi que, Hétérochronies (2016)  concerto pour deux voix sonorisées, accordéon XAMP et grande Orchestre créé par Elise Chauvin, Camille Merckx et l’Orchestre du CNSM sous la direction de Pierre Andre Valade.

Suárez-Cifuentes développe son travail de compositeur principalement en Europe et en Amérique Latine. Ses oeuvres ont été créées dans des Festivals par des prestigieux ensembles comme l’Ensemble Intercontemporain, Le Balcon, Multilatérale, l’Itinéraire, l’Ensemble Orchestral Contemporain, l’Instant donné, le duo XAMP ; l’ensemble Vortex et Contrechamps en Suisse , l’Ensemble Onyx à Méxique, ou Decibelio en Colombie. Il a eu occasion de collaborer avec des chefs d’orchestre reconnus comme Pierre André Valade, Maxime Pascal, Jean-Michaël Lavoie, Pierre Strauch, Zolt Nagy, Guillaume Bourgogne et Daniel Kawka, ainsi qu’avec des solistes de renom comme Nicolas Crosse, Alain Billard, Sévérine Ballon, Valérie Philippin, Hélène Colombotti, Elise Chauvin, Camille Merckx, Jeanne Maisonhaute, Juliette Hérbet,  Gilles Durot, Alejandro Escuer, Sergio Restrepo, Cesar Quevedo et Beatriz Hélena Martinez.

Depuis 2003, il à réalisé plusieurs résidences artistiques (GMEM, CMM du CENART à Mexico, Studio Musiques Inventives d’Annecy, Muse en Circuit, GRAME de Lyon, studio Art ZOYD), il a travaillé en tant que compositeur référent pour l’édition 2008-2009 de la formation Transforme à la Fondation Royaumont, et collaboré en tant compositeur en recherche avec Norbert Schnell au sein de l’équipe IMTR de l’IRCAM (2010). Son travail a été soutenu par le Ministère de la Culture de la Colombie, les Fondations Carolina Oramas, Mazda, Meyer et Tarrazi. Il a bénéficié de commandes du Ministère de la Culture et de la Communication, de l’IRCAM, des Voix Nouvelles et de la SACEM et de plusieurs ensembles professionnels.

Marco Suárez Cifuentes  a enseigné la composition aux Conservatoires à rayonnement départemental de Romainville (2008 – 2012) et de Laval (2011 – 2016), dans le cadre de son contrat doctoral il conseille entre 2012 et 2015  des étudiants en électroacoustique au CNSMDP. Depuis 2008 il est invité régulièrement comme professeur de composition à l’Université Javeriana de Bogotà.

Depuis 2017 il collabore avec le metteur en scène Nieto sur un spectacle lyrique et visuel intitulé REVELO, il s’agit d’un opéra/installation en treize tableaux inspiré de l’Apocalypse de Saint-Jean, ce projet est soutenu par l’aide au développement du DICREAM. Il finalise  une oeuvre pour le duo d’accordéons XAMP, commande de Radio France pour l’émission Création Mondiale et prépare deux nouveaux projets avec la violoncelliste Jeanne Maisonhaute et la saxophoniste Juliette Hérbet.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s